acheter des billets en ligne
nl fr en

Défaite de justesse du Cercle face à Charleroi (3-4)

La 18e journée de Pro League a vu le Cercle accueillir Charleroi dans son stade Jan Breydel. L’occasion aussi de mettre à l’honneur Jérémy Taravel pour son 200e match de Jupiler Pro League. Le début de match était prometteur pour le Cercle qui a mené 2-0 grâce à un doublé d’Ugbo. L’exclusion de Lopes (averti à deux reprises) juste avant la pause a été un tournant. En deuxième mi-temps, les rôles ont été inversés. Charleroi a repris la main et dominé les 10 joueurs du Cercle. Golizadeh, Nicholson puis Morioka ont mis les Zèbres aux commandes (2-3). Musaba a cru offrir un point au Cercle à cinq minutes du terme (3-3) mais Bruno en a décidé autrement. Il a planté le septième but de ce match riche en émotions pour offrir la victoire à Charleroi (3-4).

Pas de Kanouté, Hotic ou Omolo dans les rangs du Cercle. Les trois hommes étaient blessés et indisponibles. À l’instar de Bates, suspendu suite à sa carte rouge écopée contre Ostende.

Le Cercle s’est montré directement entreprenant. Après une petite dizaine de minutes, un centre de Corryn a atterri dans les pieds d’Ugbo. La frappe de l’attaquant, trop faible, a été repoussée par la défense de Charleroi.

La réaction des visiteurs ne s’est pas fait attendre. Golizadeh, à la réception d’un corner, a frappé au-dessus du but de Didillon. Les Vert et Noir ont été meilleurs que leurs adversaires en début de match. Une domination récompensée par l’ouverture du score. Sur un coup franc de Velkovski, Taravel a remis le ballon de la tête pour Ugbo qui a pu conclure. Ugbo est rapidement revenu à la charge mais s’est heurté aux mains de Descamps.

Le gardien de Charleroi a rapidement refait parler de lui en loupant son dégagement sur une remise en retrait. Hazard est parvenu à s’emparer du ballon et à centrer vers Velkovski qui a intelligemment laissé filer le cuir à Ugbo. Le buteur ne s’est pas fait prier pour inscrire le 2-0 dans un but vide. Charleroi a tenté de réagir rapidement. Coup sur coup Golizadeh s’est créé deux belles occasions, dont une frappe repoussée par la barre transversale.

Le Cercle a été réduit à dix avant la mi-temps. Lopes a écopé d’un second carton jaune et a laissé ses équipiers en infériorité numérique durant plus de 45 minutes. Clement a effectué un changement en réaction à l’exclusion - Vanhoutte a remplacé Hazard – puis un deuxième, forcé par une blessure de Taravel. Le défenseur français a vécu une 200e en mode mineur et seulement durant 49 minutes. Ueda a pris sa place.

En supériorité numérique, les Zèbres ont pris la main. Morioka, sur une frappe droit dans les gants de Didillon puis juste à côté du but, et Fall, dont la tentative a été bloquée par Marcelin, ont donné l’exemple. Charleroi a continué de mettre la pression et s’est vu octroyer un penalty suite à une intervention de la VAR pour une main de Vanhoutte dans le rectangle. Une tentative manquée pour Nicholson. Son tir a heurté le montant avant de revenir droit dans les bras de Didillon.

L’échéance ne fut que repoussée. En deux minutes, Charleroi a recollé au score. D’abord grâce à un but de Golizadeh qui a trompé Didillon à faible distance, puis sur une tête de Nicholson faisant 2-2. Le 2-3 est venu des pieds de Morioka. Le Japonais a encore eu une opportunité mais ni sa tentative ni celle de Golizadeh sur le rebond n’ont permis aux Carolos de faire le break.

Le Cercle a effectué un baroud d’honneur. Ugbo a tenté sa chance de la tête. L’égalisation est venue d’un dégagement des poings malheureux du gardien de Charleroi dans les pieds de Musaba. Le Cercle a recollé à 3-3 à seulement quelques minutes du terme. Mais c’était sans compter sur un dernier but de Charleroi signé Bruno et offrant la victoire à Charleroi.


Cercle Brugge: Didillon, Vitinho, Taravel (49’ Ueda), Hazard (44’ Vanhoutte), Ugbo, Musaba, Velkovski (80’ Somers), Hoggas, Marcelin, Corryn et Lopes

Sporting Charleroi: Descamps, Van Cleemput, Gholizadeh (77’ Bruno), Kayembe, Nicholson (89’ Teodorczyk), Willems, Dessoleil, Fall, Nkuba Tshiend (22’ Benchaib) , Gillet et Morioka

Photos

Articles connexes

Cerle Brugge KSV
SHOT sprak met ... Larade

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Welkom terug, Radhi Jaïdi!

Radhi Jaïdi (47 ans) fait son retour au Cercle Bruges. Jaïdi a déjà travaillé avec les Vert et noir par le passé, entre février et août 2021, et il va de nouveau occuper un rôle important au sein du Cercle. Avec la désignation de Radhi Jaïdi, le staff technique est désormais au complet.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Kalenderupdate Croky Cup & Jupiler Pro League

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Victoire à la Gantoise grâce à un triplé de Hotic et à un but de Denkey

Pour son premier match à la tête de l’équipe, Miron Muslic a ramené les trois points de la Ghelamco Arena après une folle deuxième mi-temps. Avant la pause, Denkey avait ouvert le score pour les Vert et noir. Au retour des vestiaires, La Gantoise est revenue au score, mais Hotic a redonné l’avantage au Cercle à trois reprises.

Après le départ de Dominik Thalhammer, Miron Muslic effectuait son baptême du feu en tant qu’entraîneur des Vert et noir. L’Autrichien optait pour une formation de départ organisée en 3-4-3, Somers démarrant piston droit. Au milieu de terrain, c’est Charles Vanhoutte qui était titulaire aux dépens de Hannes Van der Bruggen. Il héritait du brassard de capitaine et c’est Da Silva Lopes qui était chargé de l’épauler.  Deman et Denkey étaient alignés devant avec Hotic en soutien.

La rencontre s’avérait fermée pendant un moment, les deux équipes proposant une féroce bataille au milieu. En milieu de première période, Castro-Montes trouvait Depoitre aux abords de la surface. L’attaquant parvenait à se retourner et à frapper. Sa tentative échouait sur la barre transversale et Majecki se montrait ensuite plus prompt que Cuypers pour rassurer les siens.

 

Lire plus