acheter des billets en ligne
nl fr en

François Vitali : « Clôturer la saison avec un groupe qui a remis le Cercle dans l’Elite »

Bonjour François, nous allons jouer le dernier match à domicile de la saison. Quel sentiment avez-vous ?

C’est un sentiment double, de la déception tout d’abord car il est difficilement acceptable d’être dans notre situation depuis maintenant plusieurs mois. Il y a certes des explications : de nombreuses absences quand même importantes comme Irvin, Arnaud, Jérémy, Kylian, Isaac, Adama…, un maintien acquis trop rapidement dans les têtes, des play-off 2 qui ne ressemblent à rien objectivement et malheureusement des situations contractuelles qui n’aident pas toujours. Mais en même temps, on a aussi la possibilité et même l’obligation individuellement et collectivement de combattre pour inverser cette tendance. Car nous avons le devoir, vis-à-vis des supporters, des partenaires, de nos familles, de leur apporter du plaisir par les victoires, par le dépassement de soi, par le courage tout ce qui fait la beauté du sport de haut niveau même quand les périodes sont pleines de doutes. C’est aussi ce qui nous fédère, nous rassemble et nous avons manqué une étape ces derniers mois.

Cerle Brugge KSV

Par contre, il y a aussi de la satisfaction car nous n’avons jamais eu peur au cours de la saison pour la relégation, nous nous sommes installés très rapidement dans le milieu de classement et avons acquis les points par des matchs intenses et émotionnellement forts comme la première victoire dans les derniers instants face à Lokeren, lors du déplacement au Standard de Liège, à Genk ou des matchs à domicile contre Anderlecht ou Club Brugge. Et ce n’était pas aussi facile que l’on pouvait le penser maintenant que l’on sait.

On lit sur les visages des gens de la déception quand même.

Pourquoi pas sur les nôtres ? On n’est pas exclu d’auto-critique et nous ne sommes pas dans l’autosatisfaction permanente.  Mais, Je suis d’accord partiellement avec ce que j’entends. Comme je l’ai dit, la saison doit apporter deux sentiments avec deux périodes distinctes aout-décembre et janvier-Mai.

Par contre, je veux féliciter l’engagement des joueurs depuis maintenant deux saisons car ce sont les mêmes que l’on félicitait le 10 mars 2018 pour la montée et leur formidable investissement pour le Cercle, ce sont les mêmes que l’on a félicité pendant la première partie de saison pour nous avoir rapidement mis dans le confort. Alors le fait que l’on ait tous fait des erreurs, bien sûr, mais par contre que l’on regarde la vérité et les faits. En tout cas, quelque soit la situation de chacun des joueurs dans le futur, je tiens à les remercier de leur investissement et d’avoir permis au Cercle en deux saisons d’être dans la situation que nous sommes, car c’est la volonté de 8 équipes de D1B, mais seulement une connait succès. Je pense que nos joueurs méritent le respect et les encouragements nécessaires lors de ce dernier match à domicile. En tout cas, ils ont tous le mien.

Vous parlez d’auto-critique, que voulez-vous dire par là :

Si nous avons vécu ce type de saison c’est parce que tous ensembles nous avons fait des bonnes choses mais aussi des erreurs et nous discutons en interne depuis plusieurs semaines pour les comprendre. Je pense très honnêtement que nous avons beaucoup avancé dans la réflexion car ce n’est pas un projet aussi simple que l’on peut imaginer mettre en place. Par contre, penser que nous pouvions les résoudre maintenant, pendant les Play Off 2, c’est de l’utopie. Ne plus les commettre, par contre, c’est de notre responsabilité et c’est ce à quoi nous travaillons maintenant.

Pouvez-vous être plus précis :

Comme je l’ai souvent dit et que je vais ainsi répéter, nous étions dans la première phase du projet que le conseil d’administration a planifié. Il s’est réalisé avec la promotion et le maintien. Et c’est pour cela qu’il faut les remercier et se féliciter. Maintenant il faut consolider, éviter ce que nous venons de vivre ces 5 derniers mois, créer un lien avec nos supporters et nos partenaires, créer une ambition collective. Tout cela, c’est ce à quoi nous travaillons chaque jour.

Je trouve que la signature de Kylian Hazard est un vrai signal et une belle preuve de notre ambition. En tout cas le Cercle a été très actif pour finaliser un recrutement qui n’était pas aussi simple compte tenu de ce que Kylian avait pu démontrer pendant la saison. Il symbolise notre volonté de jouer un football ambitieux et dynamique. Nous travaillons dès maintenant pour constituer un effectif qui pourra répondre à cela et qui impliquera probablement des modifications. Il ne faut pas penser que ce sera aussi facile mais nous allons le faire avec la même détermination et conviction que nous avons eu pour construire un effectif pour monter en une seule saison.

Vous semblez positif !

Bien évidemment, j’aime cette expression de Winston Churchill: « un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté » et bien faisons de notre difficulté actuelle une opportunité exceptionnelle de construire un futur radieux et plein d’ambition.

En tout cas, nous travaillons déjà tous ensemble pour cela! We Beat As One! Leve Cercle

Cerle Brugge KSV

Articles connexes

Cerle Brugge KSV
Les Vert et noir s'inclinent au Kuipje : 2-0

Pour la dernière rencontre de cette première journée de la saison 2022-2023, le Cercle se déplaçait sur la pelouse du promu, Westerlo. De Kemphanen alignaient une composition assez expérimentée et pouvaient compter sur un stade acquis à sa cause. Popovic recevait un deuxième carton jaune à la demi-heure de jeu et juste avant la mi-temps, Daci ouvrait le score pour les locaux. Un scénario idéal pour eux, qui forçaient les Vert et noir à courir après le score après la pause. Les meilleures occasions étaient toutefois l'œuvre des locaux, qui exploitaient bien les espaces. Juste avant le terme, Vetokele inscrivait le but du 2-0, score final.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Le Cercle s'impose face au KV Malines : 3-1

Équipe en forme cette saison, le KV Malines occupait la 4e place de la Jupiler Pro League au moment de se présenter sur la pelouse de Bruges pour le compte de la 16e journée. Les Noir et vert ont entamé la rencontre de manière offensive et ont été récompensés par l'ouverture du score d'Utkus sur corner. Storm a refroidi l'équipe locale en égalisant juste avant la mi-temps, mais le Cercle s'est montré intenable en secode période et Hotic a redonné l'avantage au Cercle sur penalty. Le Bosnien a ensuite été l'auteur d'une belle passe décisive pour le but du 3-1 de Rabbi Matondo. Une première victoire à domicile cette saison enfin acquise.

Yves Vanderhaeghe décidait de faire trois changements par rapport au onze de la précédente défaite face à Charleroi, avec les titularisations d'Utkus, Decostere et Velkovski. En attaque, Deman était préféré à Millàn.

Les Vert et noir démarraient le match avec de belles intentions. Utkus reprenait un coup franc de Van der Bruggen, mais sa tête échouait de peu à côté du deuxième poteau et n'obligeait pas Coucke à intervenir. Au quart d'heure de jeu, Matondo parvenait à se défaire de Walsh et à progresser. Sa passe pour Somers était bonne et ce dernier centrait à ras de terre depuis la gauche pour trouver Deman face au but qui avait l'occasion d'ouvrir la marque. Mais Van Hoorenbeeck plaçait son pied de justesse pour contrer le ballon, qui sortait donc en corner. Quelques instants plus tard, les attaquants du Cercle inversaient les rôles. Deman repiquait depuis la droite et servait Somers qui tentait sa chance. Mais il voyait lui aussi son tir passer à un cheveu du but de Coucke.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Le Cercle et le Standard se neutralisent : 1-1

Après une défaite amère à Ostende, le Cercle espérait récolter des points à domicile face au Standard de Liège. Bastien a donné l'avantage aux Rouches dès les premières minutes, mais Daland a ramené les deux camps à égalité à la 16e minute. Plus aucun but n'a été inscrit après la pause.

Yves Vanderhaeghe avait effectué deux changements au coup d'envoi, Hotic et Matondo étant titulaires après avoir démarré sur le banc à Ostende. Utkus purgeait un match de suspension pour une accumulation de 5 cartons jaune et Charles Vanhoutte était remplaçant.

Le Cercle essayait de mettre la même intensité que contre le KVO et se montrait offensif dès le coup d'envoi. Il était cependant cueilli à froid, lorsque sur sa première occasion à la 3e minute de jeu, le Standard ouvrait la marque. Le ballon arrivait dans les pieds de Bastien, qui parvenait à repiquer depuis l'angle de la surface de réparation et à enrouler sa frappe dans la lucarne opposée, hors de portée de Didillon.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
La Gantoise prend les trois points malgré l'ouverture du score de Millàn (2-1)

Lors de la 9e journée de Jupiler Pro League, le Cercle se déplaçait sur la pelouse de la Ghelamco Arena pour y affronter La Gantoise. Millàn a ouvert le score sur penalty en 1ère mi-temps. Après la pause, La Gantoise a renversé la vapeur avec des buts de De Sart et Lemajic.

Les deux entraîneurs avaient décidé d'aligner une équipe remaniée. Côté Vert et noir, Kanouté était titulaire pour la première fois de la saison. Corryn et Denkey faisaient également partie du 11 de départ tandis que Velkovsky et Deman démarraient sur le banc.

La Ghelamco Arena n'était pas complètement pleine pour ce match qui se déroulait pendant les Championnats du monde de cyclisme. Pas de quoi perturber plus que cela les joueurs du Cercle. Après seulement 7 minutes de jeu, Millan se chargeait d'un corner qui atterrissait sur la tête d'Utkus, mais la tête de celui-ci venait heurter l'intérieur du poteau. Battu dans un premier temps, Bolat parvenait à s'emparer du ballon sur le rebond.

La Gantoise se réveillait enfin et prenait les rênes du jeu. Après quinze minutes de jeu, elle obtenait elle aussi son premier corner. Le ballon parvenait directement dans les pieds de Bayo, dont la tentative trouvait la barre transversale. 2 minutes plus tard, c'est en coup franc en face des bus qui était obtenu, mais Operi ne trouvait pas mieux que les poings de Didillon.

 

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Nos internationaux

Alors qu'à Jan Breydel la préparation pour le prochain match à Zulte-Waregem bat son plein, 6 joueurs avaient des engagements internationaux cette semaine. Ci-dessous un aperçu :

  • Kévin Denkey a joué avec le Togo contre le Sénégal et la Namibie dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde au Qatar. Contre le Sénégal, Denkey a joué 10 minutes. (défaite 2-0). Le Togo a également perdu son match suivant contre la Namibie 0-1. Denkey a joué 19 minutes dans ce match.
  • Dimitar Velkovski a été appelé en Bulgarie dans le cadre des qualifications pour le championnat du monde. Le 2 septembre, la Bulgarie a joué contre le champion européen, l'Italie. Ce match s'est terminé sur le score de 1-1. Contre la Lituanie d'Edgaras Utkus, le score était de 1-0 pour la Bulgarie. Le troisième match pour la Bulgarie était le 8 septembre à domicile contre la Géorgie. Avec Velkovski sur le terrain pendant 90 minutes c'était 4-0.
  • Edgaras Utkus a affronté la Lituanie contre la Bulgarie de Dimitar Velkovski (1-1) et contre l'Irlande du Nord le 2 septembre. Le résultat était de 1-4 en faveur des Irlandais du Nord. Dans les deux matches, Utkus a joué 90 minutes. Contre l'Italie, championne d'Europe, la Lituanie a perdu lourdement : 5-0 en Italie. Utkus a joué 45 minutes. 
  • Olivier Deman a reçu une lettre d'invitation pour les U21 de Belgique. Dans les matchs de qualification pour le championnat européen de football -U21, Deman et co. ont joué contre la Turquie (2/09). En Turquie, c'était 0-3 pour les Diables Rouges.
  • Boris Popovic, notre nouveau défenseur central, a été sélectionné pour les U21 de Serbie. Dans la qualification pour l'Euro U21, il a joué contre l'Ukraine (3/09) et la Macédoine du Nord (7/09). Contre l'Ukraine, la Serbie a perdu 0-1. Contre la Macédoine, c'était 0-0.
  • Enfin, Jesper Daland a été appelé pour les U21 de Norvège. Il a joué dans la qualification pour le Championnat d'Europe U21 contre l'Autriche (3/09) et l'Estonie (7/09). A domicile contre l'Autriche, Daland et ses coéquipiers ont gagné par 3-1. Daland a joué 90 minutes. Dans le match contre l'Estonie Daland a joué 63 minutes. Il a également reçu un carton jaune.

Lire plus