LIVE: Cercle Brugge-VK Tienen
acheter des billets en ligne

Iké Ugbo offre la victoire au Cercle face à Waasland-Beveren

Le Cercle a bien digéré la trêve internationale et s’est offert une victoire 0-2 face à Waasland-Beveren. Il a fallu un brin de chance en première mi-temps et une double intervention - du poteau, d’abord, du VAR, ensuite - pour empêcher les Beverenois de passer devant au tableau d’affichage.

Iké Ugbo a démontré ses qualités dans les 16 mètres juste avant la mi-temps pour donner l’avance au Cercle. En deuxième mi-temps, les Brugeois ont défendu leur avantage grâce à une organisation compacte avant de faire le break dans les derniers instants. Une nouvelle fois via Ugbo.

Le début de rencontre a été à l’avantage de Waasland-Beveren. Didillon s’est détendu pour dévier un coup franc de Koita avant que Schoonbaert envoie, de la tête, le ballon sur le poteau suite à un coup de coin.

Le Cercle a réagi en reprenant la possession et en profitant des qualités de dribble de Vitinho. Malheureusement, elles n’ont rien apporté de plus que quelques corners.

Il a fallu attendre 25 minutes avant que Jackers doive s’employer pour la première fois sur une volée d’Hoggas. Une mauvaise anticipation de Biancone n’a pas été punie par Mandjeck qui n’a pas pu cadrer son essai.

Les Beverenois ont failli prendre l’avantage sur un corner travaillé après une demi-heure. Didillon est parvenu à repousser la tentative de Bertone du pied mais Heymans est passé par là pour pousser le ballon au fond des filets. Il a fallu l’intervention du VAR pour invalider le but à cause d’une faute de main de Heymans.

Le Cercle est resté discret avant la pause jusqu’à l’ouverture du score. Da Silva est parvenu à redresser un centre d’Hoggas vers Ugbo qui a fini le travail pour faire 0-1.

Cerle Brugge KSV

Waasland-Beveren a poussé en deuxième mi-temps pour inscrire le but égalisateur. Le Cercle s’est ainsi engouffré dans les espaces laissés par les Waeslandiens. Ugbo est passé tout près du 0-2 mais a attendu trop longtemps avant de frapper. La bonne organisation du Cercle est parvenue à maintenir les Beverenois loin de leur rectangle. Didillon a seulement dû s’employer sur une tête d’Heymans.

Côté beverenois, on a failli revivre la scène du deuxième but du Danemark face à la Belgique, une passe en retrait malheureuse de Chadli vers Courtois, lorsque Wiegel a tenté de trouver son gardien. Jackers a été plus chanceux que Courtois: le ballon a filé à côté du but.

Le Cercle a encore obtenu deux possibilités. Sans réussite. Hoggas n’a pas cadré sa tentative de la tête tandis que Kanouté a totalement manqué sa frappe. Waasland-Beveren aurait pu rêver de l’égalisation via un Frey esseulé mais trop peu précis de la tête.

Dix minutes avant le coup de sifflet final, Ugbo a une nouvelle fois fait démonstration de ses qualités de buteur pour doubler la mise et tuer le match. Un but qui a également engendré l’exclusion de Vukotic. Le capitaine beverenois a été averti une seconde fois par l’arbitre Bram Van Driessche suite à de trop virulentes protestations.

Le Cercle s’est ensuite contenté de contrôler le match et a pu compter sur une dernière intervention de Didilon pour rendre une clean-sheet.


Waasland-Beveren: Jackers, Vukcevic, Schoonbaert, Vukotic, Mandjeck (46’ Sinani), Bertone, Wiegel (75’ Faucher), Efford (75’ Leuko), Koita, Heymans et Frey.

Cercle Brugge: Didillon – Biancone, Marcellin, Taravel, Vitinho – Kanouté (77’ Omolo), Da Silva (63’ Somers), Hoggas – Hotic, Ugbo et Musaba (85’ Vanhoutte)

Buts: 44’ Ugbo (0-1), 83’ Ugbo (0-2)

Photos

Articles connexes

Cerle Brugge KSV
Le Cercle et le Standard se neutralisent : 1-1

Après une défaite amère à Ostende, le Cercle espérait récolter des points à domicile face au Standard de Liège. Bastien a donné l'avantage aux Rouches dès les premières minutes, mais Daland a ramené les deux camps à égalité à la 16e minute. Plus aucun but n'a été inscrit après la pause.

Yves Vanderhaeghe avait effectué deux changements au coup d'envoi, Hotic et Matondo étant titulaires après avoir démarré sur le banc à Ostende. Utkus purgeait un match de suspension pour une accumulation de 5 cartons jaune et Charles Vanhoutte était remplaçant.

Le Cercle essayait de mettre la même intensité que contre le KVO et se montrait offensif dès le coup d'envoi. Il était cependant cueilli à froid, lorsque sur sa première occasion à la 3e minute de jeu, le Standard ouvrait la marque. Le ballon arrivait dans les pieds de Bastien, qui parvenait à repiquer depuis l'angle de la surface de réparation et à enrouler sa frappe dans la lucarne opposée, hors de portée de Didillon.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Malgré leur vaillance, les Vert et noir s'inclinent à Ostende

Le Cercle occupait l'avant-dernière place avant de se rendre sur la côte pour le déplacement à Ostende dans le cadre de la 11e journée de championnat. Les Vert et noir ont fait preuve de détermination et ont pris la tête par l'intermédiaire de Somers. Dans les cordes, le KVO s'est accroché et 2 moments ont fait basculer le match. Gueye et Amade ont permis aux Kustboys d'empocher les trois points.

Yves Vanderhaeghe avait apporté quelques changements marquants à son onze de départ. Sousa était titulaire pour la première fois derrière. Le défenseur brésilien était enfin remis de sa blessure et démarrait en lieu et place de Popovic. En attaque, c'est le duo formé par Millàn et Somers qui allait avoir la tâche de marquer, et au milieu, Van der Bruggen remplaçait Kanouté, blessé.

Le Cercle démarrait bien la rencontre, en jouant libéré et sans complexe. La pression intense exercée par les Vert et noir, sous l'impulsion d'un Somers infatigable, mettait la défense d'Ostende à l'épreuve. Il fallait néanmoins attendre la 20e minute pour voir la première vraie occasion. Utkus parvenait à lancer une attaque depuis la ligne arrière. Il trouvait Vanhoutte, qui avait le 1-0 à portée de main, mais butait finalement sur Fortes.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Le Cercle s'impose 1-0 en amical contre Twente

Dans un match d'entraînement jeudi après-midi contre le FC Twente, pensionnaire de première division néerlandaise, le Cercle l'a emporté sur le score de 1 à 0. C'est Serge-Philippe Raux-Yao qui a marqué le seul but de la rencontre en deuxième période.

Après l'entraînement de mercredi matin, la délégation du Cercle s'est rendue à Enschede dans l'après-midi. Au sein de l'équipe locale, l'entraîneur, Ron Jans, ainsi que Michel Vlap sont déjà familiers de la Belgique. Jans a été entraîneur au Standard en 2012 et Vlap est prêté par Anderlecht cette saison. Pour l'entraîneur Yves Vanderhaeghe, la rencontre contre Twente représentait également le premier match avec à ses côtés ses nouveaux assistants, Miron Muslic et Jimmy De Wulf. Didillon et Matondo n'ont pas fait le déplacement jusqu'aux Pays-Bas avec le reste de l'équipe. Didillon a été laissé au repos tandis que Matondo souffrait d'un léger traumatisme depuis la rencontre contre l'Union.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Beloften halen achterstand op in Leuven: 2-2

Lire plus
Cerle Brugge KSV
L'Union fait plonger le Cercle en deuxième mi-temps

Le Cercle recevait l'Union lors de la dixième journée de Jupiler Pro League, et si le Cercle s'est montré dominateur en première mi-temps, il s'est finalement incliné 0-3 sur un doublé de Dante Vanzeir et une réalisation de Lapoussin, des buts tous inscrits après la pause.

Yves Vanderhaeghe choisissait d'aligner Popovic à la place de Miangue dans la ligne défensive, et Hotic et Matondo étaient titulaires à la place de Millàn et Vanhoutte. Le match démarrait timidement, en partie à cause d'une pluie diluvienne. Le première occasion était l'œuvre du Cercle, par l'intermédiaire de Matondo. Le Gallois se retrouvait face à Moris après une passe ingénieuse de Denkey, mais le portier de l'Union parvenait à bien boucher son angle.

Juste avant le quart d'heure de jeu, l'Union répliquait. Kandouss déboulait depuis l'angle gauche de la surface de réparation pour s'emparer de la passe d'Undav, mais Didillon sauvait les Vert et noir d'un bel arrêt de la jambe. Alors que la 20e minute approchait, c'est une nouvelle fois le Cercle qui se signalait. Denkey servait Hotic, mais celui-ci croisait trop sa frappe qui passait à côté. La dernière occasion de la première mi-temps survenait sur coup franc, par l'intermédiaire de Teuma, le milieu de terrain de l'Union. Le ballon venait s'écraser sur la barre transversale et le Cercle parvenait à s'en sortir en se faisant une belle frayeur.

Mazzu, l'entraîneur de l'Union, ne semblait pas vraiment satisfait de la prestation de son équipe en première période. Il effectuait deux changements à la reprise, Lynen et Van der Heyden remplaçant respectivement Marcq et Bager. Dans les premières minutes de la deuxième période, le meilleur buteur de l'Union, Undav, avait une excellente occasion d'ouvrir le score, mais sa frappe passait assez nettement à côté du but. C'est son compère d'attaque, Vanzeir, qui se chargeait de donner l'avantage à l'Union dix minutes plus tard. Undav parvenait à se frayer un chemin dans la défense et à échapper à Utkus avant de glisser le ballon à Venzeir, qui trompait Didillon d'une feinte pour le 1-0.

Le Cercle réagissait en mettant la pression devant, mais l'Union en profitait pour bien exploiter les espaces et aggravait la marque dix minutes avant le terme de la rencontre. C'est une nouvelle fois Undav qui réussissait à trouver Vanzeir, lequel doublait la mise face à Didillon. Cinq minutes avant la fin, l'Union corsait encore l'addition pour le Cercle. Mitoma, entré en jeu à peine une minute plus tôt, s'infiltrait dans la défense du Cercle grâce à quelques dribbles et trouvait Lapoussin bien démarqué, qui ne laissait aucune chance à Didillon à bout portant pour le 0-3. L'Union a donc quitté Bruges avec 3 points et la place de leader au classement. Et n'a laissé au Cercle qu'un mal de tête préoccupant.

Cercle : Didillon, Vitinho, Daland (Van der Bruggen 74'), Popovic (Millàn 81'), Utkus, Denkey, Hotic (Deman 65'), Matondo (Waldo 65'), Da Silva Lopes, Corryn et Kanouté (Vanhoutte 74').

Union : Moris, Nieuwkoop, Bager (Lynen, 46' Amani 58'), Nielsen, Undav (Avenatti), Vanzeir (Mitoma 83'), Burgess, Teuma, Marcq (Van der Heyden 46'), Kandouss et Lapoussin.

 

Lire plus