acheter des billets en ligne

KVO et le Cercle se quittent sur un nul (1-1)

Le Cercle pouvait aborder ce dernier match de saison régulière l’esprit libéré, sur la pelouse d’Ostende. Son adversaire du soir, lui, devait prendre les trois points pour pouvoir prétendre aux play-offs pour la Ligue des champions. Ugbo ouvrait le score pour les Vert et noir juste après la pause, avant que Kvasina égalise pour les locaux dans les arrêts de jeu.

L’entraîneur, Yves Vanderhaeghe, a dû considérablement remanier son onze de départ en raison des absences de Hoggas et de Velkovski (tous deux suspendus). Didillon et Lopes Da Silva manquaient également à l’appel pour cause de blessure, et Taravel, malade, devait lui aussi déclarer forfait à la dernière minute. Par conséquent, le brassard de capitaine échouait à Charles Vanhoutte au coup d’envoi et Corryn et Hotic étaient titulaires.

Le match commençait sur les chapeaux de roue pour les deux équipes. Ostende tentait immédiatement de mettre la pression sur le Cercle, mais les Vert et noir rendaient coup pour coup. À la 11e minute, Thiam, légèrement hors-jeu, se jouait de la défense du Cercle, mais un beau réflexe du gardien, Bruzzese, empêchait l’attaquant du KVO d’ouvrir le score. Le Cercle revenait dans le match, Deman se voyant offrir une belle occasion, mais l’attaquant choisissait la passe dans un angle ténu et ne parvenait pas à trouver Hotic, un peu court. Le score était toujours de 0-0 dans ce match très agréable.

Alexander Blessin et son équipe devaient rapidement réagir pour aller chercher la victoire, et c’est dans cette optique que le technicien allemand faisait entrer Sakkala à la place de Thiam au retour des vestiaires. Mais c’est bien le Cercle qui redémarrait le mieux. En début de seconde période, Decostere se procurait une belle occasion, mais malgré la courte distance le séparant du but, la frappe de l’ailier trouvait directement Hubert. Cependant, le ballon n’était pas bien repoussé et Ugbo réussissait à pousser le ballon au fond des filets, pour sa 16e réalisation de la saison. Néanmoins, le drapeau était levé, coupant court aux célébrations du Cercle. Toutefois, après visionnage des images par le VAR, l’arbitre, Boucault, décidait malgré tout d’accorder le but.

Cerle Brugge KSV

5 minutes après l’ouverture du score, Deman était tout proche d’aggraver la marque pour les siens. Légèrement excentré côté gauche, le jeune attaquant tentait sa chance, mais sa frappe venait se fracasser sur la barre transversale, permettant à Ostende de se maintenir à flot. Les Kustboys se devaient toutefois de revenir puis de l’emporter pour pouvoir toujours prétendre aux play-offs européens, tout en espérant une victoire du STVV contre Anderlecht.

Mais les locaux ne parvenaient pas à faire basculer la rencontre en leur faveur et avec 5 minutes restantes au chronomètre, Denk décochait une lourde frappe de loin. Hubert parvenait à détourner le ballon en corner des deux poings, non sans une pointe de réussite. Deux minutes plus tard, après un joli dribble de Musaba entré en cours de jeu, celui-ci ne trouvait pas mieux que l’intérieur du poteau opposé.

Le match touchait à sa fin, mais à la troisième des cinq minutes de temps additionnel accordées par l’arbitre, Kvasina arrachait le 1-1, le joueur d’Ostende reprenant de la tête un centre pour tromper Bruzzese. Ostende tentait le tout pour le tout pour la gagne, réclamant même un penalty après une intervention peu orthodoxe de la part de Deuro, mais la rencontre se terminait sur un nul.

Cercle : Bruzzese - Pavlovic, Cassaert, Biancone - Corryn (89 'Vitinho), Van der Bruggen, Vanhoutte, Decostere, Hotic (68' Denkey) - Deman (89 'Deuro) et Ugbo (78' Musaba).

KV Oostende : Hubert, Hendry, Theate, D'Arpino (77 'Boonen), Jâkel, Hjulsager, Thiam (46' Sakala), Kvasina, Bataille (77 'Ndicka), Vandendriessche et D'haese (79' Batzner).

Articles connexes

Cerle Brugge KSV
Rust in vrede, Raymond De Corte

Lire plus
Cerle Brugge KSV
SHOT sprak met ... David Bates

 

 

 

 

 

 

 

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Cerkelladies op zoek naar vrouwelijk talent!

 

 

 

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Victoire cruciale dans la course au maintien

Dans ce match capital dans la lutte pour le maintien, le Cercle semblait s’être tiré une balle dans le pied lorsque Hoggas était expulsé après la demi-heure de jeu. Néanmoins, malgré son infériorité numérique, le Cercle a montré une abnégation à toute épreuve et s’est largement imposé 3-0. Avec ce résultat, le Cercle a fait un grand pas vers le maintien dans l’élite.

Les Vert et noir affichaient leurs ambitions offensives dès le coup d’envoi, ce qui se traduisait rapidement par quelques occasions intéressantes. Après seulement deux minutes de jeu, Romo était tout heureux de voir que son dégagement, contré par Ugbo, passe finalement à côté du cadre. Quelques minutes plus tard, le gardien louvaniste était mis à contribution à plusieurs reprises par le Cercle. Ce dernier se montrait nettement plus percutant, mais ne restait pas à l’abri des contre-attaques des visiteurs. En milieu de première période, Henry tentait d’enrouler une frappe, qui échappait de peu au cadre. À la demi-heure de jeu, Hoggas pensait que son intervention sur Assante était passée inaperçue, mais c’était sans compter sur la vigilance du VAR sur son tacle. L’arbitre mettait la main à sa poche réservée au carton rouge. Une décision cruelle pour le milieu de terrain, et un Cercle qui allait devoir jouer à dix pendant une heure dans cette rencontre capitale. Cependant, les Verts et noir continuaient d’aller de l’avant et se voyaient récompensés peu avant la mi-temps. Ugbo était à la réception d’une passe de Deman et parvenait à ouvrir le score.

Si les hommes d’OHL avaient fait preuve de timidité avant la pause, leurs intentions au retour des vestiaires étaient bien différentes. Le tir du nouvel entrant Schrijvers venait s’écraser sur le poteau. C’était encore une fois l’inévitable Ugbo qui permettait au Cercle de respirer un peu mieux. La tentative de Velkovski était mal renvoyée et l’attaquant du Cercle était plus rapide que tout le monde pour reprendre le ballon, et porter la marque à 2-0. La pression des Louvanistes s’intensifiait encore davantage dans une tentative d’acculer le Cercle. Cependant, la défense tenait bon, et sur l’un des rares corners obtenus par les locaux, le capitaine, Taravel, reprenait le ballon de la tête pour porter le score à 3-0 et sceller pratiquement le sort de cette rencontre, contre le cours du jeu. Le Cercle parvenait à défendre son avantage bec et ongles, et lorsque Henry avait l’occasion de sauver l’honneur dans les derniers instants du match, le gardien, Didillon, répondait présent avec une magnifique intervention.

Cercle Bruges : Didillon, Decostere (88' Vitinho), Bates, Taravel (92' Cassaert), Pavlovic, Velkovski, Vanhoutte, Hoggas, Van Der Bruggen (88' Corryn), Deman (88' Hotic) et Ugbo (8' Denkey).

Oud-Heverlee Louvain : Romo (46' Thamsatchanan), Jemelka (67' Tshimanga), Ngawa, Hubert (79' Eppiah), De Norre, Vlietinck (67' Vlietinck), Tamari, Asante (46' Writers), Sowah, Mercier et Henry.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Ben Lambrecht nommé Chief Executive Officer (CEO).

Le Cercle Brugge KSV annonce la nomination de Ben Lambrecht au poste de Chief Executive Officer (CEO).

Lire plus