acheter des billets en ligne
nl fr en

Le Cercle domine Zulte Waregem 3-1 pour une 7e victoire en 8 matchs !

Le Cercle a poursuivi sur sa belle lancée dimanche soir en décrochant sa septième victoire en huit matchs contre Zulte Waregem. Le Cercle a connu un début de match idéal avec un penalty obtenu dès les premières minutes, et converti par Dino Hotic. Popovic a ensuite fait le break juste avant la mi-temps. Le Cercle a semblé avoir la maîtrise du match en seconde période, mais s'est toutefois compliqué la tâche dans les dernières minutes avant que Kévin Denkey scelle la victoire dans les arrêts de jeu.

Au coup d'envoi, Rabbi Matondo et Da Silva Lopes étaient tous deux titulaires. Le duo combinait en première mi-temps et provoquait la première occasion du Cercle, mais le tir de Da Silva Lopes était trop centré et arrivait directement dans les bras de Bossut. Les visiteurs étaient pris de court dans les premières minutes et étaient poussés à la faute. Boya tardait trop à dégager un ballon et finissait par tirer dans le pied de Thibo Somers. Le VAR appelait l'arbitre, Alexandre Boucaut, l'invitait à consulter l'écran, et celui-ci accordait un penalty au Cercle, calmement transformé par Dino Hotic (1-0, 5e).

Cerle Brugge KSV
Cerle Brugge KSV

Une tentative lointaine de Van Der Bruggen s'ensuivait et fuyait le cadre, mais à l'approche de la mi-temps, les visiteurs trouvaient leur rythme dans ce match. À deux reprises, Jelle Vossen obtenait la possibilité d'égaliser sur coup franc, mais Thomas Didillon se montrait intraitable à chaque fois. Le Cercle reprenait ensuite le dessus, avec une frappe de Da Silva Lopes trop enlevée et un centre de Matondo tout proche d'être repris par Somers. À quelques minutes de la pause, les Vert et Noir trouvaient de nouveau la faille, Boris Popovic reprenant de la tête un corner de Dino Hotic (2-0, 44e) qui ne laissait aucune chance à Bossut. Seck donnait ensuite un vilain coup de coude au visage d'Olivier Deman, mais l'arbitre ne lui adressait qu'un carton jaune.

En début de deuxième mi-temps, Gano cueillait le Cercle à froid avec une tête au deuxième poteau qui venait heurter le montant. Le Cercle semblait avoir la maîtrise du match, mais ne faisait pas toujours les bons choix dans le dernier tiers, Bossut ne devant s'employer que sur une frappe à ras de terre de Hotic. Puis, personne ne parvenait à reprendre les centres rasants de Hotic et Matondo.

Le niveau du match baissait à l'heure de jeu, le dribble suivi de la frappe de Matondo apportant un rare moment d'éclaircie. Didillon détournait un coup de Dompé qui se dirigeait vers sa lucarne 10 minutes avant le terme, mais le reste du temps, notre gardien a été peu sollicité. Cependant, juste avant la fin du temps réglementaire, la réduction du score semblait venir de nulle part, Jelle Vossen venant sanctionner une erreur de Didillon.

Mais dans les arrêts de jeu, le Cercle scellait le résultat. La domination physique des locaux dans ce match s'illustrait par l'arrière gauche, Miangue, qui se muait en attaquant à la 94e minute et adressait une passe décisive parfaite à Kévin Denkey (3-1, 94e). Notre remplaçant enfonçait le clou en faveur du Cercle, permettant à notre belle série de se poursuivre !


Cercle Bruges : Didillon, Decoster, Popovic, Daland, Miangue, Da Silva Lopes (Vanhoutte 58’), Van Der Bruggen, Hotic, Matondo (Denkey 80’), Somers et Deman (Sousa 69’)

Zulte Waregem : Bossut, Ciranni, Humphreys, Boya (De Neve 71’), Derijck, De Bock, Seck (Doumbia 58’), Fadera (Kutesa 46’), Dompé, Vossen et Gano

Articles connexes

Cerle Brugge KSV
Le Cercle s'offre le scalp des Buffalos in extremis : 3-2 !

Les Vert et noir accueillaient La Gantoise pour le compte de la 23e journée de Jupiler Pro League. L'Association visait un retour dans la course au top 8, tandis que les Buffalos cherchaient à consolider leur place dans le top 4. Miron Muslic décidait d'aligner exactement le même onze de départ qui avait dominé Ostende la semaine passée. Hotic recevait une distinction avant le coup d'envoi pour sa 100e sous les couleurs du Cercle Bruges.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Jong Cercle speelt 2-2 gelijk tegen KM Torhout

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Dino Hotic donne la victoire au Cercle dans les arrêts de jeu

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Le Cercle prend un point mérité face à l'Union

L'entame de match a été en faveur de l'Union, mais le score était nul et vierge à la pause, le Cercle parvenant à neutraliser l'actuel dauphin du championnat malgré une énorme occasion de Nilsson en début de match. Les opportunités ont été rares en première mi-temps pour les Vert et noir, qui se sont ensuite montrés solides en seconde période en ouvrant le score par l'intermédiaire de Thibo Somers. Le Cercle n'a toutefois pas pu conserver ces trois points, en raison de l'égalisation de Nilsson.

Enchaînement des matches oblige, il était logique que Miron Muslic fasse plusieurs ajustements dans son onze de départ. Marcelin était préféré à Miangue en libéro. Charles Vanhoutte ayant reçu son cinquième carton jaune à Charleroi, il était remplacé par Francis dans le milieu de terrain. Sur la même ligne que ce dernier, Hugo Siquet, arrivé cet hiver, effectuait ses débuts, permettant ainsi à Thibo Somers d'évoluer un cran plus haut. Yann Gboho était aligné à ses côtés, tandis que Kévin Denkey et Dino Hotic, démarraient, eux, sur le banc.

C'est l'Union qui entrait le mieux dans cette rencontre. Nilsson avait une balle de but dès la cinquième minute, mais Majecki restait vigilant. Les visiteurs se trouvaient plus facilement et avaient la possession du ballon, mais ne créaient néanmoins peu d'occasions dangereuses. La reprise de Nieuwkoop après un corner était trop enlevée, et les tentatives de Lapoussin et de Teuma manquaient de tranchant pour inquiéter Majecki. Il fallait attendre la fin du premier acte pour voir des occasions de but côté Cercle. Deman reprenait instantanément un centre de Siquet sur le côté droit, mais sa frappe passait au-dessus. Quelques instants plus tard, c'est le tir à ras-de-terre de Da Silva Lopes qui passait juste à côté. 0-0 à la mi-temps, donc, un score somme toute logique.

Avec l'entrée de Kévin Denkey après la pause, le Cercle parvenait mieux à conserver le ballon et démarrait bien la seconde mi-temps. Machida tentait sa chance peu après la reprise, mais ce n'était pas cadré. La tête de Marcelin, en revanche, était autrement plus dangereuse, mais elle échouait sur le haut de la barre transversale. Ayase Ueda y allait lui aussi de sa tentative, mais elle passait au-dessus du but de Moris. Quelques minutes plus tard, les Vert et noir étaient enfin récompensés. Abu Francis servait parfaitement Thibo Somers, qui ne se faisait pas prier pour battre Moris et ouvrir le score à la 68e minute de jeu.

L'Union semblait déstabilisée dans son jeu, mais parvenait tout de même à se créer quelques occasions grâce à leur taille sur coup de pied arrêté. Majecki réalisait une superbe parade sur une tête de Nilsson. Quelques instants plus tard, c'est Burgess qui voyait sa tête captée par Majecki, plus facilement cette fois. Le Cercle finissait par concéder l'égalisation en jouant vraiment de malchance. Popovic était gêné par Adingra et le ballon atterrissait dans les pieds de Lazare. Son centre était repris victorieusement par Nilsson à la 82e minute.

Le Cerle ne jetait pas l'éponge et créait de nouveau du danger par l'intermédiaire de Denkey et Ueda. L'Union continuait de tout miser sur les coups de pieds arrêtés, mais Majecki ne se laissait pas surprendre sur les têtes de Kandouss et de Burgess.

Le score en restait finalement à 1-1, le Cercle prenant un point contre l'une des meilleures équipes de Jupiler Pro League. Il y aura tout de même le sentiment dans le vestiaire Vert et noir qu'une victoire était à leur portée.

Compositions :

Cercle : Majecki, Popovic, Marcelin (61’ Ravych), Daland, Siquet (46’ Denkey), Da Silva Lopes, Francis, Deman, Somers, Gboho (61’ Hotic) et Ueda

Union : Moris, Machida, Burgess, Kandouss, Nieuwkoop (61’ Adingra), Lynen, Puertas (61’ Lazare), Lapoussin, Teuma, Vanzeir (43’ Boniface) e tNilsson (87’ Sykes).

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Le Cercle s'incline sur la pelouse de Charleroi

Après une première mi-temps solide, le Cercle semblait voué à rentrer aux vestiaires avec un but d'avance, mais un malheureux but concédé juste avant la pause relançait des locaux qui avaient fait pâle figure. Les Carolos doublaient la mise en début de seconde période et parvenaient à bien neutraliser les Vert et noir. Ainsi, le Cercle repart avec une défaite au goût amer, car il aurait sûrement pu espérer mieux.

Le Cercle démarrait le match avec détermination et prenait le contrôle du jeu, contraignant immédiatement le gardien de Charleroi à effectuer une intervention salvatrice. Charleroi peinait à absorber la pression vert et noir. Les tentatives de Da Silva et Denkey passaient de peu à côté. Peu avant la demi-heure de jeu, les efforts de l'Association étaient enfin récompensés. Sur une touche longue, le ballon arrivait dans les pieds de Vanhoutte, dont la frappe, déviée par Marcq, finissait au fond des filets. Les locaux restaient longtemps impuissants face à un Cercle très solide, mais se montraient toutefois constamment menaçant sur les ailes. Le centre de Kayembé était un poil trop court pour Mbenza, mais l'égalisation survenait juste avant la pause. Après une action malheureuse dans la surface des visiteurs, Mbenza recevait le ballon de Zorgane et mettait un coup sur la tête du Cercle avec cette égalisation.

Charleroi revenait des vestiaires avec un tout autre visage, se procurant immédiatement une série de corners. Sur l'un d'entre eux, Hosseinzadeh, entré en jeu, sautait plus haut que tout le monde et donnait l'avantage à Charleroi. Une avance qui galvanisait encore davantage les Carolos tandis que le Cercle peinait à se remettre de cet uppercut. Les Vert et noir tentaient de reprendre l'initative, mais ne trouvait pas la faille dans la défense locale. Les coups de pieds arrêtés étaient, eux aussi, infructueux. Les locaux étaient même tout proches de faire le break, mais Majecki réalisait une double intervention sur les tentatives de Kayembe puis de Badji. En guise de va-tout, Muslic faisait entrer Marcelin, espérant profiter de sa présence physique et de son jeu de tête en attaque. Dans les arrêts de jeu, Ueda avait l'égalisation au bout du pied, mais Koffi était à la parade, et le deuxième ballon était contré.
C'est donc une défaite cher payé pour le Cercle, dont les efforts, notamment en première mi-temps, auraient mérité une autre issue.

Composition Charleroi : Koffi, Bager, Boukamir, Kayembe, Ilaimaharitra, Gholazideh (46’ Hosseinzadeh), Zorgane, Heymans (72’ Badji), Marcq, Nkuba (88’ Tchatchoua) et Mbenza (79’ Descotte).

Composition Cercle : Majecki, Popovic, Daland, Miangue, Vanhoutte (88’ Marcelin), Da Silva (72’ Francis), Deman, Somers, Hotic (72’ Gboho), Ueda et Denkey.

Buts : Marcq (27’, 0-1 (CSC)), Mbenza (44’, 1-1) et Hosseinzadeh (51’, 1-2)

Lire plus