acheter des billets en ligne
nl fr en

Le Cercle et le Standard se neutralisent : 1-1

Après une défaite amère à Ostende, le Cercle espérait récolter des points à domicile face au Standard de Liège. Bastien a donné l'avantage aux Rouches dès les premières minutes, mais Daland a ramené les deux camps à égalité à la 16e minute. Plus aucun but n'a été inscrit après la pause.

Yves Vanderhaeghe avait effectué deux changements au coup d'envoi, Hotic et Matondo étant titulaires après avoir démarré sur le banc à Ostende. Utkus purgeait un match de suspension pour une accumulation de 5 cartons jaune et Charles Vanhoutte était remplaçant.

Le Cercle essayait de mettre la même intensité que contre le KVO et se montrait offensif dès le coup d'envoi. Il était cependant cueilli à froid, lorsque sur sa première occasion à la 3e minute de jeu, le Standard ouvrait la marque. Le ballon arrivait dans les pieds de Bastien, qui parvenait à repiquer depuis l'angle de la surface de réparation et à enrouler sa frappe dans la lucarne opposée, hors de portée de Didillon.

Les Vert et noir accéléraient le rythme et mettaient le Standard sous pression. Al-Dakhil voyait le ballon toucher son bras à la 15e minute dans un duel avec Millàn et était logiquement averti. Hotic se chargeait de le tirer, et alors que le ballon se dirigeait juste sous la barre, Bodart le détournait in extremis sur la transversale. Cependant, le ballon restait dans l'aire de jeu et revenait sur Daland, plus prompt que tout le monde pour permettre au Cercle de recoller au score à la 16e minute.

Cerle Brugge KSV

Les entraîneurs ne voyaient pas de raison de faire de changement à la pause et les 22 mêmes acteurs se présentaient donc pour la deuxième mi-temps. Les Vert et noir demeuraient l'équipe la plus offensive, et juste avant l'heure de jeu, Vitinho adressait un centre devant le but depuis le flanc droit. Somers sautait plus haut que son défenseur au deuxième poteau, mais malgré une belle tête certainement cadrée, Bodart effectuait une superbe parade. Millàn était trop court pour reprendre le ballon.

Le Cercle restait la meilleure équipe, mais n'arrivait pas à maintenir ce pressing si précieux en première mi-temps, et aucune des deux formations ne se montrait très inspirée. 10 minutes avant le terme, Hotic frappait un coup franc au deuxième poteau en direction de Millàn. Celui-ci parvenait à remiser sur Da Silva Lopes, mais le ballon était à peine trop haut et sa tête manquait de puissance, permettant à Bodart de se saisir du ballon sans trop de difficulté.

L'entraîneur, Vanderhaeghe, décidait alors d'injecter du sang neuf dans son onze, avec les entrées de Denkey, Deman et Velkovski dans les cinq dernières minutes. Les Vert et noir lançaient une ultime offensive, mais Bodart se montrait intraitable et les deux équipes devaient finalement se contenter d'un point chacune.

Cercle : Didillon - Corryn, Sousa, Daland, Vitinho - Van der Bruggen, Da Silva Lopes, Hotic (Velkovski 85') - Matondo (Vanhoutte 92'), Somers (Deman 87') et Millàn (Denkey 87').

Standard : Bodart, Siquet, Al-Dakhil, Dusenne, Dragus (Pavlovic 73'), Klauss (Muleka 87'), Rafia (Carcela 62'), Nkounkou, Tapsoba, Raskin et Bastien

Articles connexes

Cerle Brugge KSV
SHOT sprak met ... Larade

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Cercle en Brugge door de jaren heen… (deel 238)

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Welkom terug, Radhi Jaïdi!

Radhi Jaïdi (47 ans) fait son retour au Cercle Bruges. Jaïdi a déjà travaillé avec les Vert et noir par le passé, entre février et août 2021, et il va de nouveau occuper un rôle important au sein du Cercle. Avec la désignation de Radhi Jaïdi, le staff technique est désormais au complet.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Victoire à la Gantoise grâce à un triplé de Hotic et à un but de Denkey

Pour son premier match à la tête de l’équipe, Miron Muslic a ramené les trois points de la Ghelamco Arena après une folle deuxième mi-temps. Avant la pause, Denkey avait ouvert le score pour les Vert et noir. Au retour des vestiaires, La Gantoise est revenue au score, mais Hotic a redonné l’avantage au Cercle à trois reprises.

Après le départ de Dominik Thalhammer, Miron Muslic effectuait son baptême du feu en tant qu’entraîneur des Vert et noir. L’Autrichien optait pour une formation de départ organisée en 3-4-3, Somers démarrant piston droit. Au milieu de terrain, c’est Charles Vanhoutte qui était titulaire aux dépens de Hannes Van der Bruggen. Il héritait du brassard de capitaine et c’est Da Silva Lopes qui était chargé de l’épauler.  Deman et Denkey étaient alignés devant avec Hotic en soutien.

La rencontre s’avérait fermée pendant un moment, les deux équipes proposant une féroce bataille au milieu. En milieu de première période, Castro-Montes trouvait Depoitre aux abords de la surface. L’attaquant parvenait à se retourner et à frapper. Sa tentative échouait sur la barre transversale et Majecki se montrait ensuite plus prompt que Cuypers pour rassurer les siens.

 

Lire plus