acheter des billets en ligne
nl fr en

Le Cercle perd dans les derniers instants contre Malines (0-1)

Le match entre le Cercle et Malines se destinait à s'achever sur un match nul. Jusqu’à ce que De Camargo parvienne (à la 87e minute) à marquer et à offrir la victoire à Malines. Une défaite qui va laisser des maux de tête aux joueurs du Cercle.

Yves Vanderhaghe avait choisi d’aligner son équipe en 4-3-3 pour ses débuts en tant qu’entraîneur principal du Cercle. Suite à l’appel du Cercle, Marcelin a pu jouer, malgré son exclusion en Coupe face à OHL. Il a formé la charnière centrale avec le capitaine Taravel. Corryn et Somers étaient titlulaires pour occuper le flanc gauche. Hotic devait, en tant que numéro 10, trouver les brèches.

Malines a mieux commencé le match. Didillon a sorti un tir à ras de sol d’Hairemans dans les premières minutes de jeu. Ils ont eu le monopole du ballon en première mi-temps mais ont dû attendre la demi-heure pour que Didillon soit alerté une deuxième fois. Par une tête de De Camargo, cette fois.

Le Cercle s’est créé trois occasions autour du quart d’heure. Hotic a poussé Peyre à la perte de balle dans son rectangle mais Somers n’a pas réussi à tromper Thoelen sur sa frappe placée. Le tir de Musaba quelques minutes plus tard a donné plus de fil à retordre au gardien. La tête de Taravel au premier poteau est, elle, passée au-dessus.

La fin de première période a été très calme des deux côtés. La bonne organisation des deux équipes a pris le dessus. Didillon et Thoelen n’ont plus eu grand-chose à faire.

Les deux équipes sont restées inchangées après la pause mais c’est le Cercle qui a pris les choses en main. Hotic a réussi à se créer des espaces e à l’approche de la surface adverse. Sa frappe est passée un mètre à côté. Hotic a eu une nouvelle opportunité sur coup franc mais aurait dû davantage s’appliquer. Son essai s’est écrasé dans le mur malinois. Malines a réagi via une tête de De Camargo sur corner mais ce sont les Brugeois qui se sont créés une belle opportunité. La bonne action et le bon centre de Musaba ont permis à Somers de se retrouver en position de marquer. Il a toutefois tiré juste à côté du but adverse. Ce fut ensuite au tour de Didillon d’être attentif. Il a boxé des poings un tir de Vanlerberghe avant de s’interposer devant Kaboré. Le nombre d’occasions a ensuite diminué, la puissance physique de Malines commençant à peser.

Denkey a remplacé Ugbo en attaque à un quart d’heure de la fin du match. Il s’est directement fait remarquer grâce à une passe tranchante vers Somers. Sa frappe n’a pas trop inquiété Thoelen. Hoggas, également monté en cours de jeu, a tenté sa chance de la tête. Droit sur le gardien. Tout semblait mener à un match nul mais c’était sans compter sur une dernière occasion de Malines. Bien servi par Storm, De Camarago a pris Didillon à contre-pied. L’assistant a directement signalé un hors-jeu mais la VAR a accordé le but (0-1). Le Cercle n’a pas eu assez de temps pour réagir et a subi une nouvelle défaite.

Cercle: Didillon – Vitinho, Marcelin, Taravel, Corryn – Vanhoutte (90’ Kanouté), Van Der Bruggen, Hotic (83’ Hoggas) – Musaba, Ugbo (73’ Denkey), Somers (90’ Deman)

Malines: Thoelen – Kaboré, Peyre, Vanlerberghe, Bijker – Van Damme, Shved (76’ Druijf), Schoofs, Hairemans (91’ Vranckx) – Mrabti (65’ Storm), De Camargo

Articles connexes

Cerle Brugge KSV
Jong Cercle zet zegereeks voort met 0-1 winst bij KM Torhout

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Cercle verliest oefenduel tegen Heerenveen met 1-0

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Malgré une avance de deux buts, le Cercle concède le match nul 2-2 face au KVO

Alors que le Cercle a longtemps semblé se diriger vers une victoire à domicile méritée, les visiteurs ont tout de même réussi à arracher un nul grâce à deux penaltys. Une récompense trop maigre pour le Cercle, qui peine à décoller au classement.

Senna Miangue avait fait son retour la semaine dernière en sortie de banc, mais il était cette fois titulaire. Après un premier quart d'heure plutôt calme, avec pour seul événement notable la tentative de Denkey au-dessus du but de Hubert, le Cercle prenait le contrôle du match. La frappe de Denkey était d'abord détournée du pied par Hubert après un bon travail de Dino Hotic, puis c'était la barre qui venait sauver le gardien visiteur sur un tir de Hannes Van der Bruggen.

Si Lardot refusait de consulter le VAR pour une éventuelle main de Tanghe, le Cercle obtenait toutefois un penalty quelques instants plus tard. Hotic travaillait son vis-à-vis, Medley, qui finissait par déstabiliser notre meneur de jeu. Kevin Denkey se saisissait du ballon, mais Hubert parvenait à détourner sa frappe en corner. C'est sur ce coup de pied arrêté que venait l'ouverture du score. La tête de Popovic était repoussée par Hubert, mais Kevin Denkey gagnait le second ballon pour mettre le ballon au fond (1-0, 38e) et inscrire son premier but de la saison.

Les buts sont parfois comme les bus : on peut les attendre longtemps puis en voir deux se succéder en peu de temps. Après un joli dribble de Dino Hotic et une passe en profondeur de Hannes Van der Bruggen, Ueda faisait le break (2-0, 45e). Le Cercle rentrait aux vestiaires avec une avance méritée.

Les visiteurs tentaient de réagir avec trois changements après la pause et deux autres à l'heure de jeu, mais ceux-ci n'avaient que peu d'influence sur le cours du jeu. Pourtant proche du but, Ueda manquait de peu le 3-0, ce qui, avec le cul, était le tournant du match. Les visiteurs parvenaient à se projeter plus rapidement et commençaient à mettre le Cercle en difficulté. La tentative de Berte était un premier avertissement, mais Majecki intervenait bien.

Tout se déréglait dans le dernier quart d'heure pour le Cercle. Après l'intervention du VAR, Lardot offrait à Ostende l'occasion d'espérer en accordant un penalty pour une main de Robbe Decostere. Majecki repoussait la tentative d'Ambrose, mais grâce à Sakamoto qui avait bien suivi, Ambrose venait battre le portier du Cercle sur sa deuxième tentative (2-1, 76e). Le Cercle semblait déstabilisé par cette réduction de l'écart et les visiteurs en profitaient en inscrivant un nouveau penalty quelques minutes plus tard. Cette fois, Ambrose ne laissait aucune chance à Majecki et remettait les compteurs à zéro (2-2, 82e). Le Cercle ne réussirait pas à reprendre l'avantage dans les derniers instants du match, les meilleures occasions étant pour McGeehan.

Composition :

Cercle : Majecki, Decostere, Popovic, Marcelin (72’ Daland), Miangue (72’ Heitor), Van der Bruggen (62’ Vanhoutte), Da Silva Lopes, Hotic, Deman (88’ Gboho), Ueda (88’ Wilke) et Denkey.

KV Ostende : Hubert, Urhoghide (46’ McGeehan), Tanghe, Medley (65’ Capon), D’Haese, Rocha (46’ Katelaris), Dewaele, Bätzner (46’ Berte), Sakamoto, Ambrose et Hornby (61’ Atanga)

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Jong Cercle pakte eerste seizoensoverwinning tegen Eendracht Aalst!

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Le Cercle bute face à la maturité et à l'efficacite du leader, Antwerp

Les Vert et noir n'ont pas été en mesure de surprendre le leader, Antwerp, à domicile. Le Cercle a montré plein de bonnes intentions, mais s’est heurté à la maturité des visiteurs. Ceux-ci ont ouvert la marque dès les premières minutes du match pour ensuite faire le break en milieu de seconde période. Malgré sa bonne volonté, l'Association n'a pas su faire vaciller une équipe d'Antwerp expérimentée.

Malgré une bonne entame de match, c'est Antwerp qui profitait de sa première occasion pour ouvrir le score. Ekkelenkamp parvenait à bien déborder côté droit et à adresser un centre parfait pour son compatriote, Janssen, qui n'avait plus qu'à pousser au fond. Les vert et noir montraient les meilleures intentions et tentaient de prendre l'initiative, mais le collectif était trop brouillon dans la zone de vérité pour être dangereux. Les visiteurs étaient bien en place et tentaient de rapidement partir en contre. Cela ne se traduisait toutefois pas par de nombreuses situations. Le Cercle tentait d'être menaçant en frappant de loin. Butez intervenait bien sur deux coups francs tirés par Hotic. Une tentative lointaine de Miangue passait de peu à côté. C'est un Antwerp réaliste qui rentrait au vestiaire avec un but d'avance.

Malgré la poursuite de nos bonnes intentions, les occasions dangereuses tardaient à venir. Les Vert et noir se signalaient par l'intermédiaire de Popovic et Denkey, et du remplaçant Ghobo, mais leurs tentatives manquaient de conviction. Les visiteurs avaient la main sur le match, sans toutefois se montrer très dangereux. En milieu de deuxième mi-temps, ils démontraient de nouveau leur efficacité : Alderweireld sautait plus haut que tout le monde sur un corner de Nainggolan et ne laissait aucune chance à Majecki. L'affaire était pliée, les jeunes Vert et noir abdiquant face à la supériorité, à la maturité et au réalisme anversois. Le Cercle se montrait une dernière fois dangereux avec Ghobo, mais sa tentative manquait de tranchant.

Composition Cercle : Majecki, Decostere, Popovic, Marcelin (46' Ravych), Torres (26' Miangue), Da Silva, Van Der Bruggen (46' Francis), Deman ('56 Ghobo), Hotic, Ueda (85' Wilke) et Denkey.

Composition Antwerp : Butez, De Laet (46' Bataille), Pacho, Alderweireld, Vines, Nainggolan (85' Scott), Yusuf, Ekkelenkamp (29' Gerkens), Miyoshi, Valencia (64' Nsimba) et Janssen (85' Fischer) .

Buts : Janssen 0-1 (6', Ekkelenkamp), Alderweireld (68', Nainggolan).

Lire plus