acheter des billets en ligne

Le Cercle s’arrête en quarts de la Croky Cup

Dans une première mi-temps laborieuse, le Cercle a eu du mal à trouver ses marques. Nmecha a mis Anderlecht aux commandes. Le Cercle n’a ensuite plus offert beaucoup de possibilités sans pour autant être extrêmement dangereux. L’équipe de Vanderhaeghe a montré un autre visage en deuxième mi-temps mais un peu de malchance et plusieurs arrêts de Wellenreuther ont empêché l’égalisation. L’aventure en Coupe s’est achevée en quarts de finale. Toute l’attention est désormais fixée sur les cinq derniers matchs de compétition régulière.

Anderlecht jouit d’une fameuse réputation dans son Lotto Park. Les Mauves n’ont perdu qu’une fois en un an à domicile. Le Cercle, lui, est arrivé gonflé à bloc de sa bonne prestation face aux Mauves il y a quelques semaines. Une seule équipe aurait mérité la victoire lors de ce match : le Cercle. Vanderhaeghe a choisi de faire tourner son effectif pour la rencontre de Coupe. Par rapport au match face à Waasland-Bevren ce week-end, seuls Bates et Marcelin ont conservé leur place dans l’équipe. Taravel est venu se positionner à leurs côtés pour former la défense. Bruzzese a pris place dans les buts comme lors des tours précédents. Corryn et Decostere ont occupé les flancs alors que l’axe du jeu était composé de Vanhoutte, Van der Bruggen et Kanouté. Après deux bonnes montées au jeu, Denkey a reçu sa chance d’entrée de jeu en attaque aux côtés de Musaba.

Au vu des nombreux changements, le Cercle a cherché ses marques en début de match. Diaby a rapidement eu de l’espace dans les 16 mètres mais sa frappe a atterri dans le filet latéral. Il a fallu près de 10 minutes pour voir une action du Cercle. Les dribbles de Musaba lui ont permis d’entrer dans le rectangle mais il n’a rien obtenu de mieux qu’un corner. Le Cercle a été puni quelques minutes plus tard. Sambi Lokonga a eu tout le temps de lancer Nmecha en profondeur. L’attaquant n’a eu aucun mal à tromper Bruzzese.

 

Le Cercle a connu une meilleure période après le but. Elle a failli se transformer en but égalisateur. Denkey s’est créé de l’espace dans le rectangle mais Wellenreuther a repoussé sa frappe croisée. La suite a été moins glorieuse pour le Cercle. Les joueurs ont eu du mal à passer le milieu de terrain. Le jeu direct d’Anderlecht a engendré des situations chaudes près du but mais la chance et quelques interventions du capitaine Taravel ont évité le deuxième but bruxellois. Bruzzese a eu, à l’exception d’un tir de Mukairu, peu de travail en première mi-temps.

Dès le retour des vestiaires, le Cercle a montré un autre visage. Le tir de Denkey d’entrée de jeu en était la preuve. Il a ensuite eu de la malchance en voyant sa tentative de la tête (sur un beau centre de Decostere) s’écraser sur le cadre. Denkey s’est ensuite transformé en passeur. La frappe de Musaba, trop axiale, n’a pas trompé Wellenreuther.

Anderlecht a repris le contrôle après les changements effectués des deux côtés (deux à Anderlecht, trois au Cercle). Les Mauves n’ont eu qu’une occasion franche : une tête de Miazga bien déviée par Bruzzese.

Avec la montée d’Ugbo pour Musaba, Vanderhaeghe a tenté le tout pour le tout en fin de match. Anderlecht a été acculé défensivement et s’en est remis à son gardien. Wellenreuther a dû sortir un ballon très chaud grâce à un réflexe sur une tentative d’Ugbo et un tir de Denkey. Verschaeren a également dévié un coup franc d’Hotic à côté de son but.

Le Cercle a continué de se battre jusqu’à la dernière seconde mais n’a pas été récompensé de ses efforts. La dernière possibilité est à mettre à l’actif de Van der Bruggen mais sa frappe est passée à côté du cadre. Le Cercle est éliminé de la Croky Cup malgré une deuxième mi-temps qui aurait mérité une autre conclusion.

Compositions:
Anderlecht: Wellenreuther – Murillo, Miazga, Cobbaut, Mykhailichenko – Sambi Lokonga, Cullen, Mukairu (61’ Bruun Larsen), Amuzu – Diaby (61’ Dauda), Nmecha (73’ Verschaeren)
Cercle Bruges: Bruzzese – Decostere, Marcelin, Bates, Taravel, Corryn (61’ Biancone) – Kanouté (61’ Hotic), Van Der Bruggen, Vanhoutte (61’ Deman) – Denkey, Musaba (77’ Ugbo)

Articles connexes

Cerle Brugge KSV
Victoire cruciale dans la course au maintien

Dans ce match capital dans la lutte pour le maintien, le Cercle semblait s’être tiré une balle dans le pied lorsque Hoggas était expulsé après la demi-heure de jeu. Néanmoins, malgré son infériorité numérique, le Cercle a montré une abnégation à toute épreuve et s’est largement imposé 3-0. Avec ce résultat, le Cercle a fait un grand pas vers le maintien dans l’élite.

Les Vert et noir affichaient leurs ambitions offensives dès le coup d’envoi, ce qui se traduisait rapidement par quelques occasions intéressantes. Après seulement deux minutes de jeu, Romo était tout heureux de voir que son dégagement, contré par Ugbo, passe finalement à côté du cadre. Quelques minutes plus tard, le gardien louvaniste était mis à contribution à plusieurs reprises par le Cercle. Ce dernier se montrait nettement plus percutant, mais ne restait pas à l’abri des contre-attaques des visiteurs. En milieu de première période, Henry tentait d’enrouler une frappe, qui échappait de peu au cadre. À la demi-heure de jeu, Hoggas pensait que son intervention sur Assante était passée inaperçue, mais c’était sans compter sur la vigilance du VAR sur son tacle. L’arbitre mettait la main à sa poche réservée au carton rouge. Une décision cruelle pour le milieu de terrain, et un Cercle qui allait devoir jouer à dix pendant une heure dans cette rencontre capitale. Cependant, les Verts et noir continuaient d’aller de l’avant et se voyaient récompensés peu avant la mi-temps. Ugbo était à la réception d’une passe de Deman et parvenait à ouvrir le score.

Si les hommes d’OHL avaient fait preuve de timidité avant la pause, leurs intentions au retour des vestiaires étaient bien différentes. Le tir du nouvel entrant Schrijvers venait s’écraser sur le poteau. C’était encore une fois l’inévitable Ugbo qui permettait au Cercle de respirer un peu mieux. La tentative de Velkovski était mal renvoyée et l’attaquant du Cercle était plus rapide que tout le monde pour reprendre le ballon, et porter la marque à 2-0. La pression des Louvanistes s’intensifiait encore davantage dans une tentative d’acculer le Cercle. Cependant, la défense tenait bon, et sur l’un des rares corners obtenus par les locaux, le capitaine, Taravel, reprenait le ballon de la tête pour porter le score à 3-0 et sceller pratiquement le sort de cette rencontre, contre le cours du jeu. Le Cercle parvenait à défendre son avantage bec et ongles, et lorsque Henry avait l’occasion de sauver l’honneur dans les derniers instants du match, le gardien, Didillon, répondait présent avec une magnifique intervention.

Cercle Bruges : Didillon, Decostere (88' Vitinho), Bates, Taravel (92' Cassaert), Pavlovic, Velkovski, Vanhoutte, Hoggas, Van Der Bruggen (88' Corryn), Deman (88' Hotic) et Ugbo (8' Denkey).

Oud-Heverlee Louvain : Romo (46' Thamsatchanan), Jemelka (67' Tshimanga), Ngawa, Hubert (79' Eppiah), De Norre, Vlietinck (67' Vlietinck), Tamari, Asante (46' Writers), Sowah, Mercier et Henry.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Le groupe pour la reception de OH Louvain

L'entraîneur Yves Vanderhaeghe a sélectionné 20 joueurs pour la réception de l'OH Leuven. Leonardo Da Silva Lopes n'en fait pas partie. Le joueur portugais n'est pas assez en forme pour le match et doit manquer. Vous pouvez découvrir qui a fait la sélection ici !

Lire plus
Cerle Brugge KSV
#CEROHL | Let's do it again.
Lire plus
Cerle Brugge KSV
L'interview avant-match de Yves Vanderhaeghe

Lire plus