acheter des billets en ligne
nl fr en

Les Vert et noir s'imposent dans le derby de Bruges : 2-0

La 21e journée de championnat s'est déroulée sans supporters. Une situation bien regrettable pour les Vert et noir qui recevaient dans ce derby brugeois du Boxing Day. Le Cercle adoptait son style de jeu préférentiel et ne laissait pas les visiteurs entrer dans leur match. Dans les premières minutes de la seconde mi-temps, Miangue donnait l'avantage aux siens, et juste avant le terme de la rencontre, Sousa doublait la mise après une superbe passe de Matondo.

L'entraîneur du Cercle, Thalhammer, se retrouvait face à un casse-tête avant ce derby de Bruges. Après le match à l'extérieur contre le leader, l'Union, Daland et Lopes Da Silva allaient purger une suspension. Et Utkus n'était pas encore remis de sa blessure. Par conséquent, la charnière centrale se composait de Popovic et Sousa, accompagnés sur les côtés de Miangue, qui remplaçait Velkovski. Au milieu, Vanhoutte démarrait aux côtés de Van der Bruggen, capitaine.

Au cours d'une bonne première mi-temps, le Cercle se montrait entreprenant et se créait les meilleures occasions. Deman avait l'ouverture du score au bout du pied, mais Mechele et Sobol s'interposaient. Son compère d'attaque tentait lui aussi sa chance, mais Mignolet gardait sa cage inviolée avant la pause. Le Club Bruges, de son côté, ne parvenait à trouver son rythme. Didillon détournait une tentative de Vanaken au-dessus de son but sur un service de De Ketelaere.

Tout se décidait finalement en seconde période, et c'est encore une fois les Vert et noir qui revenaient des vestiaires en affichant le meilleur visage. Hotic frappait un coup excentré et après quelques hésitations, le ballon revenait dans les pieds de Miangue, qui ouvrait le score 10 minutes après la reprise.

Le Club Bruges intensifiait ensuite la pression, mais il ne trouvait pas la faille dans l'organisation Vert et noir. La jeune garde de Thalhammer subissait et Didillon brillait à quelques reprises. Vanaken avait l'égalisation du Club Bruges au bout du pied, mais échouait et son camp perdait peu à peu de son énergie.

Cerle Brugge KSV
Cerle Brugge KSV

Dans le dernier quart d'heure de jeu, c'était au tour de Rabbi Matondo de se mettre en évidence. Le remuant Gallois était le plus frais sur la pelouse, et après avoir vu tentative repoussée par la barre et par Mignolet, il trouvait enfin le fond des filets. D'un geste technique sublime, il se débarrassait de Mechele et Sobolo. David Sousa s'était bien projeté et reprenait la passe de Matondo dans le but vide.

Avec ce nouveau résultat convaincant, nos Vert et noir entrent dans la trêve hivernale sur une bonne note, avec 15 points pris sur 18 possibles dont une victoire dans le derby. Bravo le Cerle !

Cercle : Didillon, Miangue, Sousa, Popovic, Decostere, Vanhoutte, Van der Bruggen, Hotic, Matondo, Deman (Vitinho 76' ) et Somers

Club Bruges : Mignolet, Sobol, Mechele, Hendry, Mata, Rits (Dost 76'), Balanta (Mbamba 62'), Vanaken, Lang, De Ketelaere et Vormer

Cerle Brugge KSV

Articles connexes

Cerle Brugge KSV
Le Standard s'impose face au Cercle grâce à 2 penalties

Avec 3 points pris sur 6 lors des deux premières journées, le Cercle se déplaçait à Sclessin, sur la pelouse du Standard. Les Liégeois étaient en quête de points, avec une seule unité au compteur sur 6 possibles. Résultat : un match physique et âprement disputé, où tout s'est joué en première mi-temps par l'intermédiaire d'Amallah. Le milieu offensif des Rouches ne tremblait pas et convertissait les deux penalties accordés aux locaux.

Dominik Thalhammer titularisait Popovic (de retour de suspension) à la place d'Utkus, blessé. Devant, Denkey était préféré à Ueda.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Rapport de match : Solide, le Cercle s'impose face au RSCA

Après une excellente prestation à domicile face à Anderlecht, le Cercle a remporté une victoire méritée. Malgré plusieurs belles occasions, les Vert et noir, qui n'ont concédé à Anderlecht que peu de situations dangereuses, n'ont pas su convertir leur bonne première période par un avantage à la pause. Ce n'est qu'en milieu de seconde période, lorsque Anderlecht a commencé à se mettre progressivement en évidence, que le Cercle a été récompensé par un joli but inscrit par l'arrière gauche, Torres.

Après leur prestation moins réussie à Westerlo, les Vert et noir cherchaient à se racheter contre Anderlecht. Les locaux imprimaient immédiatement un pressing intense aux visiteurs et se montraient les plus entreprenants. Après un bon premier quart d'heure, c'est Ueda, déjà à l'origine d'une première tentative, qui faisait trembler les filets. L'arbitre, M. Boterber avait toutefois vu une faute au préalable. Anderlecht éprouvait toutes les difficultés du monde à contrecarrer le jeu du Cercle et ne se créait pas une seule occasion avant la pause. Le Cercle n'était toutefois pas récompensé non plus pour son bon début de rencontre. Van Crombrugge s'interposait sur un tête de Da Silva et détournait un coup france de Hotic en corner. Lorsque le gardien d'Anderlecht était battu par une tentative de Deman, c'est Trebel qui suppléait son portier sur la ligne de but. La tendance de la première mi-temps restait identique en début de seconde période. Anderlecht, inoffensif jusque-là, se créait une occasion très nette. Le centre de Raman était repris de la tête par Amuzu sur la partie inférieure de la barre transversale. De son côté, le Cercle échouait à convertir sa domination en occasions franches et semblait éprouver plus de difficultés à contenir Anderlecht dans le dernier quart d'heure du match.

Jusqu'à ce que Torres lâche les chevaux. Le nouveau transfuge démarrait de sa position sur le flanc gauche et envoyait le cuir hors de portée de Van Crombrugge après une double combinaison avec Deman. Un but superbe ! Si Anderlecht tentait de renverser la vapeur, le Cercle manquait d'application pour pouvoir exploiter les espaces en contre-attaque. Aucune autre vraie occasion n'était créée, et le Cercle remportait donc trois points mérités.

Composition Cercle Bruges : Majecki, Decostere, Utkus ('38 Ravych), Daland, Torres, Da Silva, Van Der Bruggen ('78 Vanhoutte), Hotic ('78 Denkey), Somers, Deman ('86 Sampers) et Ueda.

Composition Anderlecht : Van Crombrugge, Delcroix, Hoedt, Debast, Ishaq, Amuzu (‘84 Angulo), Ashimeru (‘46 Fabio Silva), Trebel, Verschaeren (‘59 Arnstad), Esposito (‘71 Refaelov) et Raman (‘59 Sadiki) 

But : ‘76 Torres (1-0, passe décisive de Deman)

 

 

 

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Les Vert et noir s'inclinent au Kuipje : 2-0

Pour la dernière rencontre de cette première journée de la saison 2022-2023, le Cercle se déplaçait sur la pelouse du promu, Westerlo. De Kemphanen alignaient une composition assez expérimentée et pouvaient compter sur un stade acquis à sa cause. Popovic recevait un deuxième carton jaune à la demi-heure de jeu et juste avant la mi-temps, Daci ouvrait le score pour les locaux. Un scénario idéal pour eux, qui forçaient les Vert et noir à courir après le score après la pause. Les meilleures occasions étaient toutefois l'œuvre des locaux, qui exploitaient bien les espaces. Juste avant le terme, Vetokele inscrivait le but du 2-0, score final.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Le Cercle s'impose 5-0 face à Dender en match de préparation

Samedi après-midi, le Cercle a effectué son dernier match de préparation face au FC Dender. Dans une rencontre d'une durée de 120 minutes, le Cercle a convaincu en s'imposant 5-0. Van Der Bruggen, Ueda, Hotic, Martlé et Denkey ont été les auteurs des buts.

Sans Daland, Utkus ou Kehrer côté, le trio ayant été laissé au repos par précaution, le Cercle démarrait toutefois sur les chapeaux de roue. Afin de donner à tout le monde un temps de jeu suffisant, il était décidé de faire durer la rencontre 120 minutes et un certain nombre de U23 étaient venus renforcer l'équipe. Comme lors des semaines précédentes, le Cercle imprimait un rythme intense et mettait immédiatement Dender sous pression. Une attitude payante lorsque le gardien, Devriendt, dégageait le ballon dans les pieds de Van Der Bruggen, qui parvenait à lober le gardien.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Le Cercle et l'OGC Nice se neutralisent : 1-1

Samedi matin, le Cercle a conclu son intensive semaine d'entraînement par un match nul 1-1 face à l'OGC Nice. Dans une rencontre disputée sous un soleil de plomb, les Vert et noir se sont procuré de nombreuses occasions en première période, mais ils ont finalement eu besoin d'un but contre son camp de Nahounou en fin de match pour effacer l'ouverture du score de Delort à la 8e minute.

Le terrain tout juste construit au complexe d'entraînement de Nice avait du mal à supporter cette température tropicale. Comme contre le PSV, le Cercle démarrait fort et obtenait immédiatement une occasion de but par l'intermédiaire de Somers, mais sa tentative était ratée. À l'inverse, Nice ouvrait le score sur sa première opportunité. Après une belle combinaison sur le côté gauche de la surface, Thuram servait Delort de près, qui venait battre un Warleson impuissant. 1-0.

Le Cercle ne paniquait pas et continuait de vouloir trouver des solutions techniques à ses problèmes, mais il restait méfiant face à une équipe locale tenace. Gouiri avait la balle de 2-0 au bout du pied, mais sa frappe passait à côté. Côté Cercle, Somers, Van Der Bruggen, Hotic, Deman et Denkey se procuraient de belles occasions qui auraient mérité mieux, mais le portier local se montrait intraitable. Les Vert et noir méritaient mieux, mais rejoignaient les vestiaires avec un déficit d'un but.

À la pause, l'entraîneur Thalhammer réalisait deux changements. Popovic et Van Der Bruggen filaient sous la douche et étaient remplacés par Ravych et Vanhoutte. Le Cercle conservait la maîtrise et reprenait sa quête de l'égalisation, mais la jolie tentative de Denkey sur un centre de Miangue passait juste à côté. À l'heure de jeu, de nombreux changements étaient encore réalisés côté Cercle, et cette fraîcheur se faisait immédiatement ressentir. Nice peinait à ressortir et se montrait peu créatif, mais ne concédait pas non plus beaucoup d'occasions aux Vert et noir. Finalement, l'égalisation méritée survenait lorsque Wolf Ackx parvenait à centrer de la gauche et que Nahounou déviait le ballon dans ses propres filets. 1-1 à cet instant, donc, et au coup de sifflet final également.

Le Cercle peut se satisfaire d'une semaine de stage réussie à La Turbie. Les Vert et noir retourneront à Bruges samedi après-midi.

OGC Nice : Bulka, Bard, Dante, Delort, Gouiri, Lemina, Mendy, Rosario, Stengs, Thuram et Todibo.

Cercle Bruges : Warleson (55' Bruzzese) – Decostere, Popovic (46' Ravych), Daland (60' Torres), Miangue, Van Der Bruggen (46' Vanhoutte), Lopes Da Silva, Hotic (60' Martlé), Deman ( 60' Ackx), Denkey (60' Ueda) et Somers (60' Sampers). Emilio Kehrer et David Sousa ne sont pas encore prêts et n'ont donc pas joué.


Buts : 8' Delort (1-0) ; 83' Nahounou (CSC) (1-1)

Lire plus