acheter des billets en ligne

Victoire cruciale dans la course au maintien

Dans ce match capital dans la lutte pour le maintien, le Cercle semblait s’être tiré une balle dans le pied lorsque Hoggas était expulsé après la demi-heure de jeu. Néanmoins, malgré son infériorité numérique, le Cercle a montré une abnégation à toute épreuve et s’est largement imposé 3-0. Avec ce résultat, le Cercle a fait un grand pas vers le maintien dans l’élite.

Les Vert et noir affichaient leurs ambitions offensives dès le coup d’envoi, ce qui se traduisait rapidement par quelques occasions intéressantes. Après seulement deux minutes de jeu, Romo était tout heureux de voir que son dégagement, contré par Ugbo, passe finalement à côté du cadre. Quelques minutes plus tard, le gardien louvaniste était mis à contribution à plusieurs reprises par le Cercle. Ce dernier se montrait nettement plus percutant, mais ne restait pas à l’abri des contre-attaques des visiteurs. En milieu de première période, Henry tentait d’enrouler une frappe, qui échappait de peu au cadre. À la demi-heure de jeu, Hoggas pensait que son intervention sur Assante était passée inaperçue, mais c’était sans compter sur la vigilance du VAR sur son tacle. L’arbitre mettait la main à sa poche réservée au carton rouge. Une décision cruelle pour le milieu de terrain, et un Cercle qui allait devoir jouer à dix pendant une heure dans cette rencontre capitale. Cependant, les Verts et noir continuaient d’aller de l’avant et se voyaient récompensés peu avant la mi-temps. Ugbo était à la réception d’une passe de Deman et parvenait à ouvrir le score.

Si les hommes d’OHL avaient fait preuve de timidité avant la pause, leurs intentions au retour des vestiaires étaient bien différentes. Le tir du nouvel entrant Schrijvers venait s’écraser sur le poteau. C’était encore une fois l’inévitable Ugbo qui permettait au Cercle de respirer un peu mieux. La tentative de Velkovski était mal renvoyée et l’attaquant du Cercle était plus rapide que tout le monde pour reprendre le ballon, et porter la marque à 2-0. La pression des Louvanistes s’intensifiait encore davantage dans une tentative d’acculer le Cercle. Cependant, la défense tenait bon, et sur l’un des rares corners obtenus par les locaux, le capitaine, Taravel, reprenait le ballon de la tête pour porter le score à 3-0 et sceller pratiquement le sort de cette rencontre, contre le cours du jeu. Le Cercle parvenait à défendre son avantage bec et ongles, et lorsque Henry avait l’occasion de sauver l’honneur dans les derniers instants du match, le gardien, Didillon, répondait présent avec une magnifique intervention.

Cercle Bruges : Didillon, Decostere (88' Vitinho), Bates, Taravel (92' Cassaert), Pavlovic, Velkovski, Vanhoutte, Hoggas, Van Der Bruggen (88' Corryn), Deman (88' Hotic) et Ugbo (8' Denkey).

Oud-Heverlee Louvain : Romo (46' Thamsatchanan), Jemelka (67' Tshimanga), Ngawa, Hubert (79' Eppiah), De Norre, Vlietinck (67' Vlietinck), Tamari, Asante (46' Writers), Sowah, Mercier et Henry.

Articles connexes

Cerle Brugge KSV
Le Cercle domine Zulte Waregem 3-1 pour une 7e victoire en 8 matchs !

Le Cercle a poursuivi sur sa belle lancée dimanche soir en décrochant sa septième victoire en huit matchs contre Zulte Waregem. Le Cercle a connu un début de match idéal avec un penalty obtenu dès les premières minutes, et converti par Dino Hotic. Popovic a ensuite fait le break juste avant la mi-temps. Le Cercle a semblé avoir la maîtrise du match en seconde période, mais s'est toutefois compliqué la tâche dans les dernières minutes avant que Kévin Denkey scelle la victoire dans les arrêts de jeu.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Always Keep Control: Cercle met aangepaste shirts tegen Zulte Waregem

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Le Cercle s'impose à Eupen

Avec les absences d'Utkus, Waldo, Matondo et Da Silva Lopes, suspendu, le Cercle devait se passer de quelques joueurs, et pas des moindres. Mais c'était peu en comparaison avec l'équipe hôte, qui a dû se creuser les méninges pour aligner une équipe de base en raison des nombreux cas de covid au sein du club. Elle a cependant réussi à compenser son manque d'expérience par un enthousiasme débordant, rendant la tâche difficile au Cercle pendant une bonne partie de la rencontre. Ce n'est que dans le dernier quart d'heure que le Cercle a pu faire la différence par l'intermédiaire de Somers et de Hotic.

Ces derniers mois, les corners de Dino Hotic se sont avérés être la garantie d'un danger sur le but adverse. Et c'est sur cette situation de jeu que le Cercle se procurait sa première occasion après 10 minutes de jeu. La tête de Daland était repoussée sur la ligne par un défenseur eupenois. Le Cercle cherchait souvent à trouver la profondeur rapidement, mais Agbadou et les siens parvenaient à bien contenir les attaquants Vert et noir. Thibo Somers tentait sa chance de loin, mais Himmelmann veillait au grain.

Les deux équipes se montraient maladroites et les occasions se faisaient rares en première période. Keita tentait lui aussi sa chance de loin, mais pas de quoi inquiéter Didillon. Juste avant la pause, les choses s'animaient avec une belle reprise de la tête de Deman, mais qui passait au-dessus du but de Himmelmann, qui semblait sur la trajectoire.

Le Cercle se montrait plus incisif au retour des vestiaires, avec une frappe de Millàn et une occasion énorme pour Senna Miangue. Côté Eupen, Didillon détournait une tentative de Magnée au-dessus de son but. Kevin Denkey entrait à la place de Millàn en attaque juste avant l'heure de jeu et se mettait immédiatement en évidence : Agbadou détournait sa frappe et Thibo Somers reprenait son bon centre au-dessus.

L'équipe hôte souffrait de plus en plus physiquement à l'approche du dernier quart d'heure de jeu, mais c'est sur une longue touche que l'ouverture du score arrivait. Lambert envoyait sa tête sur le dos de son coéquipier, Amat, et Somers était le plus prompt sur le ballon. D'une superbe volée, il ne laissait aucune chance à Thibo Himmelmann. 1-0 à la 77e minute de jeu. Le Cercle poussait encore et quelques minutes plus tard, l'arbitre désignait le point de penalty après une intervention illicite de Magnée sur Olivier Deman. Dino Hotic gardait son sang froid et creusait l'écart pour le Cercle à la 81e minute. L'équipe hôte n'y arrivait plus tandis que le Cercle cherchait à mettre le troisième but. Le tir de Somers était repoussé par un défenseur eupenois et Kevin Denkey tardait trop dans le temps additionnel. Le score restait à 2-0, une victoire logique pour le Cercle, qui reste sur une très belle série avec ce succès !

Compositions:
Eupen : Himmelmann, Beck, Amat, Agbadou, Gnaka, Nanah (70’ Essahel), Lambert, Magnée (85’ Sternon), Déom 72’ Offermann), Keita, N’Dri (85’ N’Dri)

Cercle : Didillon, Decostere (46’ Vitinho), Popovic, Daland, Miangue, Van Der Bruggen, Vanhoutte (86’  Kanouté), Hotic, Deman (82’ Sousa), Millàn (57’ Denkey) et Somers

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Ontdek de speelmomenten voor speeldagen 26 tot en met 30

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Cercle verliest oefenpot tegen Union met 1-4

Lire plus